Venez en toute sécurité dans nos centres ! Voir notre dispositif sanitaire

> Financements - CPF > Le CPF

LE CPF

Dispositif créé pour favoriser la formation tout au long de sa vie professionnelle, le CPF (Compte personnel de formation) est un droit individuel qui permet à chacun de se former en toute autonomie, sur ou en dehors de son temps de travail, via la plateforme « Moncompteformation ». Mais concrètement, comment ça se passe ? Pourquoi et comment utiliser son CPF ? À quoi sert la plateforme ? Quel est l'intérêt du CPF pour les entreprises ? Quelle que soit votre situation, ORSYS vous aide à y voir plus clair.

Pourquoi utiliser son CPF ?

Les droits formation acquis au titre du CPF vous appartiennent et servent à financer une formation qualifiante ou certifiante, éligible au CPF, qui vous permettra d’évoluer dans votre carrière, de vous reconvertir, de valider vos acquis ou de faire reconnaitre votre expérience. Utiliser votre CPF vous permet donc de prendre en main votre avenir professionnel en faisant évoluer votre carrière et vos compétences.

Le CPF, comment ça marche ?

Le CPF c’est 500€ TTC de crédits formation cumulés par an - 800€ TTC pour les personnes les moins qualifiées – que chaque salarié peut mobiliser, à titre personnel, pour se former sur la thématique de son choix. Le CPF est alimenté de manière automatique chaque année au cours du second trimestre.
Pour en bénéficier, il suffit de créer son Compte personnel formation à l’aide de son numéro de sécurité sociale. Ceux qui étaient salariés avant le 1er janvier 2015 doivent se munir de leur attestation d’heures DIF, attestation fournie par l’employeur au 31/12/2014.
NE PERDEZ PAS VOTRE DIF !
Les heures DIF pourront être basculées sur le compteur CPF jusqu’au 30/06/2021, au-delà, elles ne seront plus cumulables.
NE PERDEZ PAS VOTRE DIF !
Les heures DIF pourront être basculées sur le compteur CPF jusqu’au 30/06/2021, au-delà, elles ne seront plus cumulables.

Qui peut bénéficier du CPF ?

Le CPF concerne les salariés et les demandeurs d’emploi, de leur entrée sur le marché du travail (à partir de 16 ans, ou 15 ans dans le cadre d’un contrat d’apprentissage) jusqu’à leur retraite. Il est donc attaché à la personne durant toute sa carrière, qu’elle change d’emploi ou connaisse des périodes de chômage.

Comment utiliser mon CPF ?

1 |
Je choisis ma formation sur l’application MONCOMPTEFORMATION.
2 |
Je cherche ma formation dans le moteur de recherche.
3 |
Je choisis la modalité (en centre ou à distance) et le lieu.
4 |
J’indique “ORSYS” dans le filtre “Nom de l’organisme”.
5 |
Je m’inscris à la session de mon choix.
6 |
Selon ma situation, je demande un abondement (de Pôle Emploi ou de l’employeur).
7 |
J’attends la validation de l’organisme de formation (sous 48 heures).
8 |
J’accepte et je confirme mon inscription dans un délai de 4 jours maximum.
9 |
Je me forme !

À quoi sert la plateforme Moncompteformation ?

  • Elle référence les formations éligibles au CPF de tous les organismes de formation.
  • Elle centralise toutes les étapes nécessaires à l’utilisation de votre CPF : cumul de vos droits individuels et paiement en direct de l’organisme de formation choisi.
  • Elle reçoit les abondements de Pôle Emploi ou des entreprises qui souhaitent participer au financement de la formation de leurs salariés.
  • Elle reçoit les dotations des entreprises - versements volontaires ou obligatoires - sur les comptes CPF de leurs salariés.

Quel intérêt du CPF pour les entreprises ?

Depuis le 3 septembre 2020, les entreprises peuvent alimenter en direct les comptes CPF de leurs salariés. Cette ouverture du CPF aux entreprises est possible grâce à la création de l’EDEF (Espace des employeurs et des financeurs) et à sa téléprocédure « Attribuer des dotations ».

Grâce à ce nouveau service, les employeurs peuvent en quelques clics :
  • participer au financement de projets de formation individuels, qu’il s’agisse d’un projet défini ou simplement d’augmenter le « budget formation » des salariés pour les inciter à se former et travailler leur marque employeur,
  • allouer des droits supplémentaires à tout ou partie de leurs équipes pour mettre en œuvre un accord collectif,
  • effectuer des dotations liées à des obligations réglementaires comme par exemple le versement des 3 000€ de droits à la formation liés à un licenciement encadré par un accord de performance collective ou l’abondement correctif de 3 000€ pour les entreprises d’au moins 50 salariés qui n’auraient pas rempli leurs obligations liées aux entretiens professionnels.
Dans le cadre d’un CPF co-construit avec l’entreprise, il est également possible d’organiser un format intra entreprise pour un groupe de stagiaire dédiés.

Vous souhaitez en savoir plus sur les opportunités offertes par l’ouverture du CPF aux entreprises ?